Comment fonctionne le couple SCPI et loi Pinel ?

Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est une société qui s’occupe de la gestion, des achats ainsi que de la vente de biens immobiliers. On dénomme plusieurs catégories de SCPI adaptées selon les différents genres de biens patrimoniaux.

L’investissement dans une SCPI sert soit à bénéficier d’un moyen de défiscalisation, l’acquisition d’un système de rendement continu, la revente d’un bien à un bon prix ou tout simplement un amalgame des trois, dépendant des objectifs que l’investisseur s’est fixé.

On peut parler de deux grands types de SCPI. Les SCPI de rendement concernent l’immobilier d’entreprise comme les bureaux, les entrepôts ou les commerces. Les SCPI fiscales quant à elles sont liées uniquement à l’immobilier résidentiel. Il s’agit ici des SCPI Malraux, déficit foncier et Pinel.

On peut opérer de deux manières différentes afin d’investir dans une SCPI. La première méthode est d’acheter directement des parts en SCPI. Dans ce cas, on fait usage d’une enveloppe d’investissement, comme l’assurance-vie, qui servira ensuite à soutenir l’investissement et faciliter l’entrée ainsi que le retrait de l’engagement. Il convient d’informer que la dernière initiative est uniquement faisable dans les SCPI de rendement et non les SCPI fiscales.

Le régime fiscal varie selon l’option d’investissement que l’on a choisie. Faire l’acquisition de parts de SCPI par le biais d’un contrat d’assurance-vie par exemple, réduira vos impôts de façon plus efficace que lorsque vous choisissez d’investir directement. Cela est dû notamment au fait que dans le cas d’un contrat d’assurance-vie vos revenus seront considérés comme des plus-values et non comme un revenu foncier. L’acquisition de parts en SCPI comporte donc des avantages en comparaison avec l’investissement traditionnel direct dans un actif immobilier.

Concrètement, une SCPI s’efforcera à varier au maximum son patrimoine immobilier afin d’atténuer les risques tout en s’occupant de la gestion et autres transactions concernant les immeubles. C’est l’Autorité des Marchés Financiers qui s’occupe de contrôler et surveiller le procédé de la gestion.

defiscalisation scpi

 

Défiscaliser grâce au dispositif Pinel

Le dispositif Pinel permet quant à lui de défiscaliser grâce à l’investissement dans l’immobilier locatif neuf. La réduction d’impôt s’opère sur le revenu dès lors que l’on achète un logement neuf  ou rénové et que l’on envisage de le louer pendant  une durée. La loi Pinel succède à la loi duflot.  Elle offre notamment plus de flexibilité que la dernière en offrant un bénéfice fiscal progressif qui varie proportionnellement avec la durée de la location du bien immobilier. Les formules sont les suivantes : Il est de 12% du prix du bien immobilier acheté pour une durée de location de 6 ans, 18 % pour une durée de 9 ans et enfin de 21 % pour celle de 12 ans. Il permet ainsi un taux de réduction pouvant atteindre jusqu’à 63 000 euros.

Afin de profiter des avantages fiscaux, il y a cependant plusieurs conditions que l’on doit respecter. Le logement concerné se doit d’être neuf ou en cours de construction. Le montant d’investissement minimum est de 5000 euros. Le prix du bien acquis ne doit pas dépasser 300 000 euros et 5500 euros le mètre carré. Le bien immobilier doit être également la résidence principale du locataire. Enfin le prix maximum, doit être conforme par rapport à la zone où se situe le bien immobilier. Il s’agit dans ce cas d’être en règle avec les normes de constructions RT2012 ou de répondre au label BBC. Enfin, à moins d’un accord préfectoral au préalable, le logement soumis à la loi Pinel se doit d’être situé dans une agglomération dépassant les 150 000 habitants. Un des amendements récemment apportés à la loi autorise aussi même la location du bien à un membre de la famille (enfants ou parents) et pas seulement à un tiers comme avec la loi Duflot. Depuis 2015, le gouvernement a permis effectivement le développement de SCPI fiscales basées sur le dispositif Pinel. C’est ainsi que l’on parle de SCPI PINEL.

Le principe de la SCPI Pinel et les bénéfices qui en découle

La SCPI et la loi Pinel forment un nouveau type de SCPI qui n’est proposé que par un petit nombre de sociétés de gestion françaises. Comparativement à la SCPI Duflot, l’avantage fiscal se calcule sur 100 % du montant investi contrairement à 95 %. Cette réduction est disponible dès l’année de souscription. Il convient également de prévenir qu’il n’y a pas de garantie en capital, ni sur les revenus distribués, ni sur la liquidité.
Comme toute SCPI, elle adopte une stratégie de diversification et d’élargissement en termes d’investissements en biens résidentiels locatifs. Elle réduit ainsi les risques de perte auprès des associés porteurs de parts. Les transactions immobilières sont complètement gérées par la société de gestion. Les porteurs de parts donc n’ont pas à s’inquiéter de la gestion des biens immobiliers. La société s’occupe de toutes les procédures; cela comprend l’achat et la construction jusqu’à la revente éventuelle au bout de 15 ans en général.

Pour investir en SCPI Pinel l’investisseur doit tout d’abord être un contribuable français, domicilié en France. Il s’engage aussi à conserver ses parts de la SCPI Pinel pendant toute la durée de la location. L’avantage du système est qu’il est possible de calibrer le montant d’un investissement. A partir de 5000 euros, on peut acheter des parts en SCPI Pinel et ainsi modeler le montant des bénéfices fiscaux selon sa condition. En outre, suite au poids de négociation de la SCPI, un investisseur peut profiter d’un taux de rendement supérieur à celui d’un investissement en direct dans un logement. Par exemple, un promoteur peut être amené à réduire le prix de son programme immobilier neuf si la SCPI achète une très grosse part voire l’ensemble des lots disponibles. Pour finir, il est bien plus facile pour une SCPI, disposant d’un plus large panel d’investissements, de gérer l’ensemble des patrimoines immobiliers qu’un particulier travaillant seul.

Choisir d’investir en parts de SCPI Pinel est une opération qui demande beaucoup de précision et nécessite donc, d’importantes réflexions. Se faire aider par un conseiller apparaît définitivement être la meilleure option car il est primordial de bien établir son profil d’investisseur. Après tout, dans tout placement il est conseillé de connaître toutes les possibilités ainsi que les limites qui s’offrent à vous.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars Cet article n'a pas encore été noté, soyez le premier à le noter.
Loading...
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: